Comment devenir Antiquaire ?

Le métier de Antiquaire fait partie des métiers “Commerce et distribution”.

Définition – Qu’est-ce qu’un Antiquaire ?

Candélabres Louis XVI, coffre Renaissance, tapisserie du XVIIIe siècle, commode Régence : autant de précieux trésors pour un antiquaire ! Dans sa boutique, il entrepose et vend des meubles, des tableaux, des sculptures, des bijoux et toutes sortes d’objets anciens. Il parcourt la France entière et sort parfois même des frontières pour dénicher ces pièces : il fréquente les brocantes, les marchés aux puces, les salles des ventes, les expositions ou se rend même chez les particuliers. Féru d’histoire de l’art, il connaît les caractéristiques de chaque antiquité : son origine, son époque, son style et sa valeur. Face à un objet en mauvais état, il le rénove ou fait appel à un restaurateur d’œuvres d’art. Passionné par l’art, l’antiquaire doit également avoir des compétences en gestion, comptabilité et commerce. Mais c’est surtout un connaisseur du marché de l’art et un grand curieux doté d’un très bon relationnel.

Quel niveau d’étude pour devenir Antiquaire ?

Si vous souhaitez devenir Antiquaire, vous devrez très certainement disposer d’un niveau d’étude équivalent à 

Le salaire d’un Antiquaire ?

En début de carrière, un Antiquaire peut espérer gagner un salaire mensuel brut de €
Ce qui correspond environ à € net par mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *