Comment devenir Conseiller / Conseillère En Fusions-Acquisitions ?

Le métier de Conseiller / Conseillère En Fusions-Acquisitions fait partie des métiers “Audit – Conseil”.

Définition – Qu’est-ce qu’un Conseiller / Conseillère En Fusions-Acquisitions ?

Bien viser sa cible… c’est l’objectif du conseiller en fusions-acquisitions. Quand deux entreprises veulent fusionner, les équipes de fusion-acquisition des grandes banques les accompagnent. Leurs clients ? Les sociétés qui veulent se diversifier ou, au contraire, se recentrer sur leur coeur de secteur. Pour cela, elles vendent des filiales non stratégiques, rachètent une autre entreprise ou fusionnent. Après une étude du marché, le conseiller en fusions-acquisitions propose donc à son client des cibles qui pourraient l’intéresser. Quand celui-ci est convaincu par l’idée de rachat d’une société, il mandate la banque. Et c’est alors un bataillon d’analystes en fusions-acquisitions qui épluche les comptes de la cible. Puis viennent le montage financier de l’opération, les négociations et, enfin, la conclusion de l’affaire, qui est loin d’être systématique. Tout un processus très long qui dure de quelques mois à 2 ans. Il faut donc être résistant au stress, à l’aise avec les clients et amateur d’analyse financière. Ce métier formateur est un tremplin vers plus de responsabilités.

Quel niveau d’étude pour devenir Conseiller / Conseillère En Fusions-Acquisitions ?

Si vous souhaitez devenir Conseiller / Conseillère En Fusions-Acquisitions, vous devrez très certainement disposer d’un niveau d’étude équivalent à 

Le salaire d’un Conseiller / Conseillère En Fusions-Acquisitions ?

En début de carrière, un Conseiller / Conseillère En Fusions-Acquisitions peut espérer gagner un salaire mensuel brut de 3,300€
Ce qui correspond environ à 2,640€ net par mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *