Comment devenir Enquêteur Privé / Enquêtrice Privée ?

Le métier de Enquêteur Privé / Enquêtrice Privée fait partie des métiers “Droit et justice”.

Définition – Qu’est-ce qu’un Enquêteur Privé / Enquêtrice Privée ?

Être au bon endroit, au bon moment, passer inaperçu : les missions de l’enquêteur privé dépassent largement le cadre des affaires de moeurs (divorce, enlèvement d’enfants, recherche d’héritiers ou de personnes disparues). Il consacre désormais la plus grande partie de son temps à mettre en évidence les fraudes industrielles (protection des brevets, contrefaçons, surveillance de sites Internet) ou commerciales (travail clandestin, concurrence déloyale, escroquerie). Les enquêtes qu’il mène à la demande de particuliers, d’entreprises, d’un avocat ou d’un huissier conduisent souvent à des actions en justice. Les preuves doivent reposer sur les règles strictes du droit. Pas de place, donc, pour l’improvisation, la profession exige un savoir-faire, des compétences et des techniques à acquérir. Il faut être disponible de jour comme de nuit, prêt à partir en mission, même à l’étranger. La patience (les filatures peuvent prendre des heures, voire des jours) et la discrétion s’imposent.

Quel niveau d’étude pour devenir Enquêteur Privé / Enquêtrice Privée ?

Si vous souhaitez devenir Enquêteur Privé / Enquêtrice Privée, vous devrez très certainement disposer d’un niveau d’étude équivalent à bac + 3

Le salaire d’un Enquêteur Privé / Enquêtrice Privée ?

En début de carrière, un Enquêteur Privé / Enquêtrice Privée peut espérer gagner un salaire mensuel brut de 1,521€
Ce qui correspond environ à 1,217€ net par mois.

Click to rate this post!
[Total: 0 Average: 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *