Comment devenir Traducteur / Traductrice Technique ?

Le métier de Traducteur / Traductrice Technique fait partie des métiers “Banque – Assurances”.

Définition – Qu’est-ce qu’un Traducteur / Traductrice Technique ?

Les notices de nos appareils quotidiens (appareil photo, frigo, ordinateur, lave-vaisselle, etc.) sont généralement disponibles en plusieurs langues. Pour un produit venu de l’étranger, c’est le traducteur technique qui a traduit cette notice en français. Ce traducteur est spécialisé dans un domaine précis : le commerce, l’industrie, le juridique, la médecine, les sciences, les technologies de l’information, l’automobile, etc. Il assure le transfert d’informations techniques d’une langue source (l’anglais, par exemple) vers une langue cible, qui est souvent sa langue maternelle (comme le français). Pour traduire un rapport médical, un logiciel informatique ou encore un guide d’utilisation, il maîtrise donc le vocabulaire adapté.

Le plus souvent, il est travailleur indépendant et facture son travail à la prestation (en fonction du nombre de mots traduits) ; il doit donc se constituer une clientèle. Les rares traducteurs salariés le sont dans des entreprises multinationales. Le savoir-faire, des connaissances pointues, la maîtrise de la langue, le respect des délais fixés sont autant d’atouts. L’anglais est la langue la plus traduite. Viennent ensuite les langues de l’Union européenne, puis les langues asiatiques. La traduction technique étant une activité non réglementée, les parcours vers ce métier sont multiples. Le niveau de formation se situe souvent à bac + 5. Parallèlement aux études, il faut avoir fait plusieurs séjours à l’étranger pour s’imprégner de la langue source. Les doubles compétences sont recherchées : environnement, finance, électronique, sciences pour l’ingénieur…

Quel niveau d’étude pour devenir Traducteur / Traductrice Technique ?

Si vous souhaitez devenir Traducteur / Traductrice Technique, vous devrez très certainement disposer d’un niveau d’étude équivalent à 

Le salaire d’un Traducteur / Traductrice Technique ?

En début de carrière, un Traducteur / Traductrice Technique peut espérer gagner un salaire mensuel brut de €
Ce qui correspond environ à € net par mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *