Comment devenir Cordiste ?

Le métier de Cordiste fait partie des métiers “Bâtiment et travaux publics (BTP)”.

Définition – Qu’est-ce qu’un Cordiste ?

Pose d’un paratonnerre sur le clocher d’une église, habillage de la façade d’un immeuble de grande hauteur, reprise de maçonnerie sur un château d’eau… L’activité du cordiste est variée. Mais elle associe toujours un savoir-faire technique et la capacité à se déplacer sur cordes. En somme, il s’agit là d’un métier à double compétence que l’on peut combiner au choix : maçon escaladeur, peintre escaladeur, couvreur escaladeur… Des qualités comme la précision, la concentration, l’endurance et la prudence sont indispensables pour réaliser un travail qualifié à des dizaines de mètres au-dessus du sol. Qu’il intervienne pour le bâtiment, l’industrie ou l’événementiel, le cordiste s’affranchit du vertige. Avec une vue imprenable en prime.

Quel niveau d’étude pour devenir Cordiste ?

Si vous souhaitez devenir Cordiste, vous devrez très certainement disposer d’un niveau d’étude équivalent à 

Le salaire d’un Cordiste ?

En début de carrière, un Cordiste peut espérer gagner un salaire mensuel brut de 1,521€
Ce qui correspond environ à 1,217€ net par mois.

Click to rate this post!
[Total: 0 Average: 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *