Comment devenir Géomètre-Topographe ?

Le métier de Géomètre-Topographe fait partie des métiers “Bâtiment et travaux publics (BTP)”.

Définition – Qu’est-ce qu’un Géomètre-Topographe ?

Étudier l’aménagement d’un quartier, tracer une route, gérer la propriété foncière et immobilière : pour tous ces projets, il est le premier à intervenir.

L’œil rivé dans le viseur de son tachéomètre, le géomètre-topographe mesure et délimite le terrain et les propriétés du sous-sol. Technicien mais aussi juriste, il est chargé d’estimer la valeur d’un bien. Concepteur, il joue le rôle de maître d’œuvre et de conseil.

Robuste pour supporter les journées en extérieur sur un chantier, il doit être rapide et minutieux pour ses activités de bureau. Le sens de l’espace et une excellente vue lui sont indispensables. Travail d’équipe et rencontres variées (avec des architectes, propriétaires, élus notamment) exigent aussi de sa part un sens aigu des contacts humains.

Le géomètre peut travailler en entreprise privée (spécialisée dans la construction d’autoroutes, par exemple) ou dans un établissement public. Dans ce cas, il est fonctionnaire employé par une collectivité locale, les services techniques d’une ville, EDF…

Pour être géomètre expert foncier à son compte, il faut impérativement faire un stage avant de passer devant la commission qui délivre le titre de géomètre expert.

Quel niveau d’étude pour devenir Géomètre-Topographe ?

Si vous souhaitez devenir Géomètre-Topographe, vous devrez très certainement disposer d’un niveau d’étude équivalent à bac + 2

Le salaire d’un Géomètre-Topographe ?

En début de carrière, un Géomètre-Topographe peut espérer gagner un salaire mensuel brut de 1,500€
Ce qui correspond environ à 1,200€ net par mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *