Comment devenir Plâtrier / Plâtrière ?

Le métier de Plâtrier / Plâtrière fait partie des métiers “Bâtiment et travaux publics (BTP)”.

Définition – Qu’est-ce qu’un Plâtrier / Plâtrière ?

Faux plafonds, cache-tuyaux, rosaces, moulures : rien d’impossible pour un plâtrier astucieux ! Une fois le gros oeuvre des bâtiments terminé, le plâtrier entre en jeu. Il prépare des surfaces parfaitement lisses et polies pour les peintres ou les menuisiers. Puis, il « gâche » le plâtre ou projette l’enduit mécaniquement pour obtenir des effets de matière ou de crépi.

Seul ou en équipe, sur des chantiers de construction neuve ou de rénovation, le plâtrier peut aussi être maçon ou peintre en bâtiment. Et, pour élargir ses débouchés, se faire plaquiste et apprendre à travailler des matériaux « prêts à poser » comme les plaques et les carreaux de plâtre.

Agile, rapide, précis, soigneux et résistant, tel est le portrait du plâtrier. Les spécialisations de stucateur ou staffeur ornemaniste offrent de bons débouchés. Ces professionnels interviennent dans la restauration des monuments historiques ou la décoration des magasins, des hôtels ou des salles de spectacle, à une condition : qu’ils sachent dessiner et qu’ils connaissent tous les styles artistiques, aussi bien classiques que contemporains.

Quel niveau d’étude pour devenir Plâtrier / Plâtrière ?

Si vous souhaitez devenir Plâtrier / Plâtrière, vous devrez très certainement disposer d’un niveau d’étude équivalent à 

Le salaire d’un Plâtrier / Plâtrière ?

En début de carrière, un Plâtrier / Plâtrière peut espérer gagner un salaire mensuel brut de 1,521€
Ce qui correspond environ à 1,217€ net par mois.

Click to rate this post!
[Total: 0 Average: 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *