Comment devenir Juriste Droit De L’Environnement ?

Le métier de Juriste Droit De L’Environnement fait partie des métiers “Droit et justice”.

Définition – Qu’est-ce qu’un Juriste Droit De L’Environnement ?

Multiplication des normes environnementales, nouvelles directives européennes, retombées du Grenelle de l’environnement : les activités industrielles font l’objet de réglementations rigoureuses, que les entreprises ont parfois du mal à suivre. Pour y voir plus clair, elles n’hésitent plus à faire appel au juriste en droit de l’environnement qui les informe et les conseille. Mais son rôle ne s’arrête pas là. Par exemple, si une entreprise souhaite étendre son activité ou acquérir un nouveau terrain, ce juriste assure le montage des dossiers pour obtenir les autorisations. Documents d’urbanisme, études de revalorisation des déchets, procédés innovants. : il vérifie que chaque projet est légal. Autre mission : défendre les intérêts de l’entreprise en cas de conflit avec des riverains ou des associations. Enfin, le juriste en droit de l’environnement joue un rôle important dans la mise en place d’une démarche environnementale au sein de l’entreprise.

Si les recrutements concernent encore essentiellement les grands groupes, les PME (petites et moyennes entreprises) commencent à prendre en considération les enjeux financiers et juridiques liés à la protection de l’environnement.

Quel niveau d’étude pour devenir Juriste Droit De L’Environnement ?

Si vous souhaitez devenir Juriste Droit De L’Environnement, vous devrez très certainement disposer d’un niveau d’étude équivalent à 

Le salaire d’un Juriste Droit De L’Environnement ?

En début de carrière, un Juriste Droit De L’Environnement peut espérer gagner un salaire mensuel brut de 2,100€
Ce qui correspond environ à 1,680€ net par mois.

Click to rate this post!
[Total: 0 Average: 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *