Comment devenir Traducteur-Interprète / Traductrice-Interprète ?

Le métier de Traducteur-Interprète / Traductrice-Interprète fait partie des métiers “”.

Définition – Qu’est-ce qu’un Traducteur-Interprète / Traductrice-Interprète ?

Comme les échanges internationaux se multiplient, les besoins en traduction explosent.

Le traducteur transpose un texte écrit dans une langue étrangère vers sa langue natale en respectant le fond et la forme de l’original. Les traducteurs littéraires sont peu nombreux et assimilés à des auteurs, alors que la traduction de documents techniques est plus importante. La plupart des traducteurs-interprètes sont indépendants.

L’interprète restitue un discours d’une technicité souvent élevée avec toutes ses nuances. Il travaille en simultané, lors de grandes conférences internationales, casque sur les oreilles dans une cabine avec un collègue qui le relaie toutes les 30 minutes car l’exercice demande technicité et concentration. Il peut aussi traduire en consécutif, pour de petits groupes. Dans tous les cas, il prépare ses interventions en revoyant le vocabulaire du secteur et en étudiant les documents transmis par l’organisateur.

Le métier de traducteur-interprète exige de plus en plus souvent une spécialité (médical, droit, etc.), ainsi que la maîtrise d’au moins 2 langues en plus de la sienne pour s’imposer sur le marché.

Quel niveau d’étude pour devenir Traducteur-Interprète / Traductrice-Interprète ?

Si vous souhaitez devenir Traducteur-Interprète / Traductrice-Interprète, vous devrez très certainement disposer d’un niveau d’étude équivalent à bac + 5

Le salaire d’un Traducteur-Interprète / Traductrice-Interprète ?

En début de carrière, un Traducteur-Interprète / Traductrice-Interprète peut espérer gagner un salaire mensuel brut de €
Ce qui correspond environ à € net par mois.

Click to rate this post!
[Total: 0 Average: 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *